Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
jeudi, 12 octobre 2017 06:00

Le MSP et le PST dénoncent l’exclusion de leurs candidats

Écrit par Wafia Sifouane
Évaluer cet élément
(0 Votes)

A plus d’un mois des élections locales, le 23 novembre prochain, le Parti socialiste des travailleurs (PST) et le Mouvement pour la société et la paix (MPS) se sont donné le mot pour dénoncer les dépassements et les intimidations envers certains partis et candidats au niveau de quelques administrations locales qui ont rejeté des candidatures aux communales sans motif valable, selon eux.

En effet, d’après le communiqué du MSP, rendu public hier, des listes entières auraient été refusées dans les villes de Naâma et Tiaret, et ce, à cause de certains candidats contestés par l’administration, rapporte le communiqué. Il a aussi indiqué que les administrations concernées auraient omis d’informer les candidats exclus de leurs refus dans un délai de dix jours conformément à la loi. Le parti dénonce aussi l’exclusion de certains candidats, accusés d’atteinte à l’ordre public, alors qu’ils occupent pourtant actuellement des postes d’élus locaux. Refusant de se laisser faire, le MSP réclame justice, en annonçant qu’un comité de suivi a été constitué par le parti pour prendre note de l’ensemble de ces anomalies et atteintes aux droits constitutionnels. Idem du côté du PST, qui a fait part d’une atteinte aux droits constitutionnels et au non-respect de la démocratie. «Des dossiers de candidature ont été rejetés se basant sur l’article 78 et 79 qui définissent les pièces du dossier de candidature. Or, les candidats remplissent ces exigences légales. Le juge n’a présenté aucun document à la partie civile, mais il s’est référé verbalement à un rapport des services de sécurité. La loi ne prévoit pas d’enquête au préalable en vue de l’acceptation d’une candidature. Ce n’est pas à l’administration de choisir les candidats », indique le communiqué du parti. Le parti a précisé qu’il s’agit essentiellement de militants du PST, basés à Chemini et à Tazmalt, wilaya de Béjaïa.
« Toutes les restrictions contenues dans la dernière loi organique (interdiction aux fonctionnaires des collectivités de se porter candidat, parrainage pour les partis politiques) et la remise en cause du droit à la candidature aux militants du PST sont une attaque contre nos acquis démocratiques », indique le même document. Mais, contrairement au MSP qui a fait appel à la justice, le PST a lancé un appel à l’ensemble des partis touchés par cette « injustice » et les a invités à préparer une riposte. « Le PST appelle l’ensemble des partis politiques, des organisations de la société civile, tous les militants et les militantes, à construire une réponse à la hauteur des atteintes à nos libertés démocratiques », peut-on lire dans le communiqué.

Laissez un commentaire

Monde

Plus de 16 000 migrants rapatriés dans leurs pays d’origine en 2017

L’appui apporté par l’UE à l’Organisatio

Monde -
16-12-2017
Read more »
L’Accord de Skhirat, «seul cadre viable», selon l’ONU

Deux ans après la signature de l’Accord

Monde -
16-12-2017
Read more »
Le raisonnement de Trump sur Jérusalem et ses conséquences

Cinquante ans se sont écoulés depuis la

Monde -
16-12-2017
Read more »

Environnement

Climat : Après trois ans de stabilité, les émissions de CO2 en hausse

  En matière d’environnement rien

Environnement -
14-11-2017
Patrimoine naturel mondial : Deux fois plus de sites menacés

  Blanchiment des coraux, fonte de

Environnement -
14-11-2017
Les start-ups au service de l’environnement

Les progrès réalisés par des entreprises

Environnement -
14-11-2017
Une approche pragmatique de la politique climatique

Les efforts diplomatiques menés en vue d

Environnement -
14-11-2017

Culture

Disparition / Histoire : Gilbert Meynier, l’historien et ami de l’Algérie...

Gilbert Meynier est mort. Après 75 ans d

Culture -
16-12-2017
Mouloud Bensaïd, musicologue : «Il faut un nouveau souffle au malouf»

Commis de l’Etat à la retraite, éclectiq

Culture -
16-12-2017
Cinéma ; Cinuvers, des pépites algériennes à la salle Zinet de l’Oref

  Le cinéclub Cinuvers boucle l’an

Culture -
14-12-2017