Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
jeudi, 12 octobre 2017 06:00

«Les nouveaux prix du carburant sont raisonnables»

Écrit par FAZIL ASMAR
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La Fédération algérienne des consommateurs (FAC) semble approuver la hausse des prix du carburant annoncée dans le projet de Loi de finances 2018.

Ce projet, en effet, qui prévoit une augmentation de la Taxe sur les produits pétroliers (TPP), fixe de nouveaux prix pour le carburant, qui vont augmenter, à compter de janvier 2018, de 5 DA/litre pour l’essence et de 2 DA/litre pour le gasoil. «Il faut savoir que le prix de revenu réel du carburant est de 132 DA. C’est pour dire que la hausse des prix prévue par le PLF 2018 est raisonnable. Cela poussera peut-être les conducteurs à réduire la consommation excessive du carburant et se diriger vers une énergie propre», a indiqué le vice-président de la FAC, Mohamed Abidi.
Toujours à propos du PLF, il s’est réjoui que la fiscalité pétrolière soit en hausse et que la protection du pouvoir d’achat y soit renforcé.
«Nous vivons, certes, une période de crise, mais cela ne signifie pas que nous traversons une période catastrophique.
Les consommateurs doivent aussi participer à l’effort national, en rationnalisant notamment leur consommation en énergie. Actuellement, on consomme entre 30 et 40% de produits pétroliers et entre 25 et 35% de produits gaziers.
Si on continue sur cette lancée, d’après les experts, l’Algérie ne pourra plus exporter de pétrole à partir de 2030», souligne-t-il.


Oui pour le gaz de schiste, plus réservé sur la planche à billets
Dans ce registre, le président de l’Association de protection des consommateurs de Béchar et membre de la FAC, Saïd Bachir, a exprimé l’adhésion du mouvement associatif aux projets d’exploitation du gaz de schiste qui permettra, selon lui, aux citoyens de vivre plus confortablement.
A condition, toutefois, que les méthodes d’exploitation ne bafouent pas le droit des citoyens de vivre dans un environnement saint et propre. Pour revenir au PLF 2018, le vice-président de la FAC estime que les plus de 8 000 milliards de dinars mobilisés dans le cadre de cette loi sint un indice positif.
Surtout que les deux tiers de ce financement proviennent d’autres ressources que la fiscalité pétrolière. L’autre indice positif dans ce projet, selon la FAC, est la hausse de 08% du budget alloué aux transferts sociaux. Evoquant le financement non conventionnel, le président de la FAC, M. Hariz, a exprimé quelques appréhensions en raison de la hausse du taux d’inflation. «Des experts assurent que le taux d’inflation dépasse actuellement les 7%. Ce qui impacte négativement le pouvoir d’achat.
Dans ces conditions, recourir au financement non conventionnel n’est pas très rassurant. Il aurait fallu penser à réduire au maximum sa durée, de même qu’il fallait introduire le financement islamique, considéré comme non conventionnel, dans le projet de loi du crédit et de la monnaie», soutient-il.

Laissez un commentaire

Monde

Plus de 16 000 migrants rapatriés dans leurs pays d’origine en 2017

L’appui apporté par l’UE à l’Organisatio

Monde -
16-12-2017
Read more »
L’Accord de Skhirat, «seul cadre viable», selon l’ONU

Deux ans après la signature de l’Accord

Monde -
16-12-2017
Read more »
Le raisonnement de Trump sur Jérusalem et ses conséquences

Cinquante ans se sont écoulés depuis la

Monde -
16-12-2017
Read more »

Environnement

Climat : Après trois ans de stabilité, les émissions de CO2 en hausse

  En matière d’environnement rien

Environnement -
14-11-2017
Patrimoine naturel mondial : Deux fois plus de sites menacés

  Blanchiment des coraux, fonte de

Environnement -
14-11-2017
Les start-ups au service de l’environnement

Les progrès réalisés par des entreprises

Environnement -
14-11-2017
Une approche pragmatique de la politique climatique

Les efforts diplomatiques menés en vue d

Environnement -
14-11-2017

Culture

Disparition / Histoire : Gilbert Meynier, l’historien et ami de l’Algérie...

Gilbert Meynier est mort. Après 75 ans d

Culture -
16-12-2017
Mouloud Bensaïd, musicologue : «Il faut un nouveau souffle au malouf»

Commis de l’Etat à la retraite, éclectiq

Culture -
16-12-2017
Cinéma ; Cinuvers, des pépites algériennes à la salle Zinet de l’Oref

  Le cinéclub Cinuvers boucle l’an

Culture -
14-12-2017