Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : mercredi, 28 septembre 2016

Après le lancement de trois satellites, il y a quelques jours, appartenant à la famille Alsat pour l’observation de la Terre, l’Algérie en lancera un autre, avant juin 2017, qui sera dédié à la télécommunication spatiale. 

Publié dans Der

L’entreprise El Kendi, leader de l’industrie pharmaceutique en Algérie, a signé, hier, une convention avec l’association Nour Doha d’aide aux malades cancéreux pour la location d’un foyer d’accueil pour les patients résidants à l’intérieur du pays qui doivent suivre leurs soins dans la capitale pour une longue durée. La cérémonie a eu lieu au siège de l’entreprise en présence des cadres dirigeants et des membres de l’association. L’hôpital n’a pas toujours les capacités d’accueil pour les accompagnateurs, trois chambres sont ainsi mises à leur disposition dans un appartement situé à Belouizdad. Certains malades viennent même du Sud avec leurs familles et ne trouvent pas toujours de refuge à Alger, une défaillance que l’association compte atténuer. 250 malades font de nombreux va-et-vient pendant l’année, ils viennent ainsi avec des proches de Tamanrasset, Tébessa et d’autres villes encore. Mme Samia Gasmi, présidente de l’association, a souligné que d’autres centres d’accueil sont disponibles à Constantine et Sétif gérés par d’autres structures. Elle a ajouté que l’association s’occupe de l’environnement des malades et que leurs familles sont tranquillisées de les savoir en sécurité, surtout lorsqu’il s’agit de femmes. De son côté, Abdellah Boulkroune a souligné que le foyer d’accueil ouvre ses portes aux malades, certains arrivent à Alger tard la nuit à cause des horaires des moyens de transport. Il a ajouté que cette prise en charge intervient audelà des soins prodigués aux malades et que cette action est inscrite dans le cadre de l’aide humanitaire. Il a précisé que des discussions sont en cours pour tenter de mettre à disposition un foyer d’accueil plus spacieux pour accueillir plus de malades et que cet engagement social avec les associations humanitaires se poursuit toute l’année notamment dans la lutte contre le cancer. Rappelons que le chercheur en oncologie à l’Institut national de santé publique, le Pr Doudja Hammouda, a affi rmé récemment que la prévalence du cancer en Algérie n’était pas inquiétante par rapport aux pays développés et à ceux du Proche-Orient et de l’Afrique du Nord. L’experte a affi rmé dans un exposé sur la prévalence du cancer en Algérie, présenté à l’occasion de la visite eff ectuée par le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière Abdelmalek Boudiaf, à l’Institut national de santé publique, que 40 000 à 50 000 nouveaux cas sont enregistrés chaque année selon les statistiques. Les cancers du sein, de la prostate ou du colon, des poumons et du col de l’utérus sont les plus répandus en Algérie, selon ce chercheur qui souligne la nécessité de la prévention par le dépistage précoce. Le Pr Hammouda a, en outre, insisté sur la pré- vention, la sensibilisation et l’éducation sanitaire du citoyen, saluant les actions de l’Algérie dans ce sens dont le plan national de lutte anti cancer (2016-2019). Elle a qualifi é cette initiative de pionnière en Afrique du Nord et au Proche-Orient. Elle a également salué la création d’un fi chier de wilaya et d’un fi chier national à partir du mois d’octobre pour une meilleure appréhension de la situation.

Publié dans Der

Le groupe Algeria Chemical specialities (ACSSPA) a dégagé pour le complexe de l’Enad Sour El Ghozlane (Bouira) une enveloppe budgétaire pour relancer l’investissement et permettre à court terme le règlement des salaires impayés de ses travailleurs, a indiqué mercredi la direction du groupe dans un communiqué. «Concernant les arriérés de salaires impayés, la direction du groupe ACS a dégagé une enveloppe budgétaire pour relancer l’investissement productif, qui, à court terme, permettra le règlement défi nitif et durable de cette situation», a précisé la même source, ajoutant que «l’arriéré impayé a été réduit à ce jour à deux mois en vue de son règlement défi nitivement incessamment». Les travailleurs contractuels du groupe «feront l’objet d’un redéploiement selon la nouvelle organisation structurelle de l’entreprise adoptée dans le Plan de développement quinquennal», et ce, «dans un souci de préserver leurs emplois», selon ce communiqué rendu public quelques jours après un mouvement de protestation des travailleurs de ce complexe qui relève du portefeuille du groupe ACS. Le groupe annonce que les indemnités de licenciement dues à 31 travailleurs et qui traînent depuis 2006, ont été défi nitivement réglées par l’acquittement d’un commun accord avec les concernés de leurs droits le 20 septembre 2016. La direction indique aussi que «le règlement du retard dans l’octroi de l’indemnités de départ due aux travailleurs mis à la retraite depuis 2011, a fait l’objet d’une instruction pour sa prise en charge selon un échéancier et des modalités ayant donné lieu à un accord consensuel». Sur la situation actuelle du complexe, le groupe relève avoir «entrepris le règlement des diff érents problèmes par la mise en œuvre de mesures d’urgence, notamment en matière d’investissement productif et d’organisation structurelle, et ce, dans le cadre de l’exécution du plan de développement du groupe pour le quinquennat 2016-2021». La même source souligne, dans ce sens, que «la situation diffi cile que connaît actuellement le groupe ENAD, et particulièrement celle du complexe de Sour El Ghozlane, est due à l’accumulation de plusieurs carences notamment la succession de plusieurs exercices défi citaires et aux diffi cultés de l’entreprise à s’inscrire compétitivement dans un environnement fortement concurrentiel».

Publié dans Der

L’opérateur de téléphonie mobile Mobilis a lancé, depuis mardi dernier, de nouveaux Pass 3G++ prépayés, indique un communiqué rendu public par Mobilis. La nouvelle panoplie de Pass 3G++ proposée, qui va, en eff et, de « 150 Mo pour les petits consommateurs jusqu’à 5 Go pour les plus exigeants », off re aux clients une connexion réduite après épuisement du quota du Pass acheté, ajoute la même source. Les Pass 3G++ prépayés de Mobilis sont simples à utiliser et faciles à activer. « Ils sont cumulables avec le bonus off ert, avec une possibilité d’achat de plusieurs Pass disponibles via message USSD *600# ou via interface web : http://internet.mobilis.dz », ajoute la même source.

Publié dans Der

Des centaines de personnes ont trouvé la mort par noyade au niveau des plages du littoral national et des plans d’eau entre le 1er juin dernier et le 27 du mois en cours. Le chiff re de victimes par noyade avancé par la direction des statistiques de la Protection civile donne froid dans le dos. A deux jours de la clôture offi cielle de la saison estivale, le bilan est lourd. En eff et, à l’instar de nos routes, manifestement les plages sont des lieux particulièrement dangereux. A ce titre, le souslieutenant Naït Rezki, chargé de la communication à la Direction générale de la Protection civile, a révélé que depuis le début de la saison estivale et jusqu’au 27 septembre, « 124 personnes ont trouvé la mort par noyade dans les plages ». Parmi ces victimes, 38 ont péri dans des plages surveillées, dont 17 noyés en dehors des horaires de surveillance, alors que 86 autres sont décédées au niveau des plages interdites à la baignade. Donnant plus de précisions, l’offi cier fera savoir que la Protection civile a enregistré également « 70 020 interventions ayant conduit au sauvetage de 47 643 personnes d’une noyade certaine ». À ce sujet, il ajoute que « pas moins de 330 personnes en diffi culté à bord d’une embarcation ont été sauvées ». Toujours concernant les noyades, mais cette fois-ci celles survenues dans des réserves d’eau, le bilan est également eff rayant. Le décompte fait état de 106 victimes durant la même période en rivière ou dans des plans d’eau. Détaillant ce bilan, l’offi cier indiquera que les unités de la Protection civile ont enregistré, depuis le 1er juin, le décès de plus d’une centaine de personnes dont 34 noyées dans des mares, 24 dans des retenues collinaires, 25 dans des barrages, 6 dans des oueds , 3 dans des lacs ainsi que 14 dans des bassins et piscines. Il signale dans ce sens que « deux adolescents de 12 et 14 ans ont trouvé la mort par noyade, avant-hier, dans un oued de la commune de Guerrara (Ghardaïa) ». Par ailleurs, il y a lieu de rappeler que l’année 2015, la Protection civile a recensé 229 noyades en mer, en rivière ou dans des plans d’eau. Sur ce total, 121 cas ont été enregistrés en mer dont 73 noyés au niveau des plages interdites et 48 au niveau de plages surveillées.

Publié dans Der

Avant la prochaine date FIFA, on jouera une nouvelle journée de la Ligue 1 Mobilis. A moins d’une grosse surprise, l’USM Alger, incontestable leader (13 points), devrait rester aux commandes. Sauf si l’O Médéa, qui connaît sa première saison parmi l’élite, réalise l’exploit d’infl iger la première défaite de la saison aux Champions d’Algérie sortants ce samedi (17h00). Chez les poursuivants, le duel ES Sétif – MC Alger vaudra six points entre le 4e et le 3e du classement actuel avec 8 et 10 points dans l’ordre. Mais c’est le rival éternel qui pourrait, avec le MC Oran (2e , 10 points), revenir provisoirement à hauteur des Usmistes.

Publié dans Sports

Le choc USM Blida - Paradou AC, entre le 4e du championnat de Ligue 2 Mobilis de football qui accueille l’un des actuels co-leaders, sera à l’affi - che de la 4e journée, prévue demain et samedi. Cette chaude empoignade au stade des Frères-Brakni (Blida) entre gros bras de la Ligue 2, devrait valoir le détour, d’autant plus que les deux antagonistes restent sur des victoires en déplacement, (2-0) pour l’USMB à El Eulma et (1-0) pour le PAC à Saïda. Une bonne santé, affi chée de chaque côté donc et qui promet un duel palpitant entre ces deux candidats à l’accession en Ligue 1 Mobilis. Plusieurs autres belles affi ches sont inscrites au programme de cette 4e journée et pas uniquement dans le haut du tableau, puisque même chez les mal classés, le combat promet d’être féroce pour quitter la zone rouge. L’US Biskra (14e ), le GC Mascara (15e ) et surtout le RC Arbaâ (dernier) sont en eff et appelés à réagir dès maintenant, au risque d’accuser un retard considérable et qui pourrait leur être fatal en fi n de saison. Le hasard du calendrier a relativement bien fait les choses dans cette perspective, puisque les trois mal classés auront la chance de jouer chez eux et devant leur public, ce qui devrait augmenter leurs chances de performance. L’US Biskra recevra la JSM Skikda (co-leader), au moment où le GC Mascara accueille le CRB Aïn Fekroun (12e ) et le RC Arbaâ, le MC El Eulma (10e ), ce dernier restant sur deux défaites consécutives. De son côté, la JSM Béjaïa sera en déplacement chez le nouveau promu, le WA Boufarik, qui sous la direction de son nouvel entraîneur, Billel Dziri, reste sur une belle victoire en déplacement chez le CA Bordj Bou Arréridj. Autres duels intéressants, ceux qui mettront aux prises l’Amel Boussaâda à l’ASO Chlef, l’AS Khroub au MC Saïda et l’ASM Oran au CABBA. Ce dernier match est le seul prévu samedi, en clôture de cette 4e journée. Toutes les rencontres sont prévues en présence du public, sauf à Boussaâda, où l’ABS et l’ASO joueront à huis clos. 

Publié dans Sports

Le président de l’Organisation nationale pour la sauvegarde de la jeunesse (ONSJ), Abdelkrim Abidat a révélé que son instance a encadré 300 stadiers lors d’un stage de trois mois, affi rmant que ces jeunes ont été testés sur le terrain et les résultats ont été« satisfaisants ». Intervenant lors d’une conférence sous le thème « rôle de la police dans la formation des stadiers », Abidat a fait savoir que l’organisation qu’il préside a formé 300 jeunes qui ont été choisis selon des critères bien étudiés. « Les aspects physiques, moral, le niveau d’instruction et la disponibilité à suivre des formations ont été prises en compte au moment de cibler les futurs stadiers », a-t-il précisé. « Les jeunes retenus ont été formés pendant trois mois au niveau d’un centre aux Eucalyptus (est d’Alger). Ils ont été testés lors d’un match de la sélection algérienne contre le Burkina Faso pour le compte des éliminatoires du Mondial-2014 disputé au stade MustaphaTchaker de Blida et leur comportement était parfait », a ajouté Abidat. L’ONSJ a proposé plusieurs options aux clubs pour canaliser les supporters et éviter tout aff rontement entre galeries, selon lui. « Concernant la vente des billets, nous proposons l’établissement de carte d’abonnement contenant toutes les données du supporter pour pouvoir identifi er et éventuellement écarter les fauteurs de trouble », a-t-il préconisé. La direction générale de la sûreté nationale (DGSN) avait annoncé en début de saison le retrait progressif de la police des stades. Après plusieurs incidents, la DGSN a décidé un retour « partiel » avec des missions limitées à partir de la 4e journée de Ligue 1.

Publié dans Sports

Les images ne mentent jamais. C’est même la preuve la plus tangible. Sam Allardyce, désormais ex-sélectionneur de l’Angleterre, en a fait l’amère expérience en se voyant contraint de démissionner de la barre technique des «Three Lions». L’ancien entraîneur de Sunderland a été piégé par des journalistes du «The Telegraph» qui se sont fait passer pour des hommes d’aff aires. «Big Sam» a négocié un accord d’environ 460 000 euros pour les aider à contourner des lois de la FA et de la FIFA dans les transactions de joueurs. L’instance anglaise n’a pas laissé passer ça! Et dire que même avec une vidéo, la tricherie n’a pas été punie en Algérie tout récemment…

Publié dans Sports

Sur sa page Facebook, Serena Williams a raconté une expérience personnelle qui l’a incité à sortir de sa réserve à propos des bavures policières contre des Noirs aux EtatsUnis. Plusieurs stars de la NBA, comme LeBron James, Stephen Curry et Kevin Durant, ont déjà dénoncé les bavures policières contre des Noirs aux Etats-Unis. Serena Williams y a été confrontée avant-hier. Sur sa page Facebook, l’Américaine, désormais 2e joueuse mondiale au classement WTA, raconte une expérience personnelle, qui l’a incité à sortir de son silence. « J’ai demandé (ce mardi) à mon neveu de 18 ans de me conduire à des rendez-vous pour que je puisse travailler sur mon téléphone portable. Au loin, j’ai vu un policier sur le côté de la route. J’ai rapidement vérifi é si mon neveu respectait la limitation de vitesse », a-t-elle expliqué. « Je me suis souvenue de cette horrible vidéo d’une femme, passagère à l’avant d’une voiture, dont le copain avait été abattu par un policier (...) Pourquoi ai-je dû penser à cela en 2016? » Et la lauréate de 22 titres du Grand Chelem de s’interroger : « N’avonsnous pas vécu assez de choses, ouvert assez de portes et eu un impact dans la vie de milliards de personnes? Mais je me suis rendu compte qu’on devait continuer à faire avancer les choses, ce n’est pas jusqu’où on est arrivé qui compte, mais ce qu’il nous reste encore à conquérir. Je me suis demandé aussi pourquoi je ne m’étais pas encore exprimé, je me suis regardé dans un miroir, j’ai pensé à mes neveux, à si j’avais un fi ls ou des fi lles. Comme l’a dit Martin Luther King, ‘Un moment arrive où le silence est une trahison’, je ne resterai pas silencieuse. » Plusieurs grands noms de la NBA, actuels et anciens, se sont exprimés après les morts de deux Noirs, Terence Crutcher et de Keith Lamont Scott, abattus en début de semaine par des policiers, respectivement à Tulsa (Oklahoma) et à Charlotte (Caroline du nord). Colin Kaepernick, joueur de football américain de l’équipe de San Francisco, boycotte, lui, depuis le début de la saison l’hymne américain pour protester contre l’oppression dont est victime, selon lui, la communauté noire. 

Publié dans Sports
Page 1 sur 9